Jean-François Boine

Gens du voyage

Gitans, manouches, roms, autant de populations nomades que de groupes ethniques. Des origines indiennes, ceux-ci ayant immigré vers l'Europe dès le XV° siècle. Les guerres, les discriminations, le mépris, l'indifférence et surtout la stigmatisation ont rendus difficile la vie de ces communautés nomades.
Ce reportage a été réalisé durant près de quatre années en Charente Limousine, Haute-Vienne, sud Vienne, (1980-1983).
Quelques familles suivies en errance permanente de villages en villages pour lesquelles j'ai tenté d'en capturer la pluralité, la diversité.
Pas ou très peu de revenus tirés de la vannerie, la récupération des métaux, remoulage, travaux agricoles occasionnels...
Depuis, les temps ont changé, les décennies suivantes ont bouleversé la donne.
Le R.M.I instauré en 1988 est venu apporter un semblant de "confort" au quotidien, mais pour la plupart des familles côtoyées, celles-ci ont fini par renoncer à l'errance pour s'orienter vers la sédentarisation en milieu urbain ou suburbain.
Pour d'autres, les "gens du voyage" ont troqué la roulotte tirée par le cheval pour la caravane tractée par l'automobile, des aires d'accueil ont été implantées, la vie est alors devenue moins compliquée.

Madiran, aire de pique-nique

 http://jean-francois-boine-photography.fr