Gérard Gasquet

FEST'AFRICA

En Afrique, de nombreuses manifestations et cérémonies sont l’occasion de fêtes où s’expriment la musique, le chant avec des instruments traditionnels, des parures colorées, des masques, des maquillages, des bijoux et autres amulettes.
Je présente ici une série de douze photographies sur la trentaine qui compose mon exposition « Fest’Africa ».Trois pendant la fête d’initiation des Masques Bassari au Sénégal Oriental, à la frontière guinéenne. Deux lors d’une danse sacrée « Le N’Goron » de l’ethnie sénoufo, à Boundiali au nord de la Côte d’Ivoire. Quatre de jeunes filles diola (ethnie de la Casamance, région Sud du Sénégal) dansant « le bougarabou ». Une d’un batteur sérère, peuple de la région du Siné-Saloum au Sénégal. Une de danse traditionnelle sénégalaise intitulée « Jeux de mains ». Une d’Aïssata Baldé, chanteuse et danseuse peulh.
Ces images ont été prises au Sénégal ou en Côte d’Ivoire entre 1977 et 1990.
L’ensemble constitue une galerie de la richesse colorée de la fête où perce la foisonnante vigueur de l’âme africaine.
Un témoignage plein de tendresse et d’amour de la vie réelle d’un continent où l’artiste a vécu de nombreuses années.

Maubourguet, cour de la Maison des associations

 https://gerardgasquet.com