Jean-Michel Ducasse

Brume

Ou comment une nature accueillante peut au gré des éléments se transformer en lieu inquiétant, voire hostile où le regard se perd, où le marcheur erre. Mais le lieu ainsi revisité peut également être envoutant et alors ce brouillard peut devenir protecteur, enveloppant. Brouillard physique ou état psychique, et si le le brouillard précédait la lumière…
Et si le brouillard précédait (toujours) la lumière ? Rude, sauvage, stupéfiant de beauté et de majesté, le massif Pyrénéen se raconte au travers de ses pics, cols, chevaux de traits, vaches et pâturages qui composent des paysages tantôt familiers, tantôt austères.
Enigmatique et intense, hostile ou chaleureuse, la nature accueillante
peut ainsi, au gré des éléments, se transformer en lieu inquiétant, voire hostile, où le regard se perd, où le marcheur erre. Mais le lieu revisité s’avère aussi envoûtant. Alors le brouillard tend à devenir protecteur et enveloppant. Brouillard physique ou état psychique, et si le brouillard précédait (toujours) la lumière ?…

Peleyre

 https://jean-michel-ducasse.com